Margaret Campbell est médecin légiste aux États-Unis.

Les cheveux blonds, la peau blanche et les yeux bleu clair, Margaret Campbell est une séduisante jeune femme qui a accepté de venir donner des cours de pathologie médico-légale à l’Université de la Sécurité publique de Pékin.

Ignorant tout de la civilisation chinoise et de sa langue, c'est le premier jour de son arrivée à Pékin qu'elle rencontre Li Yan, son taxi renversant ce dernier alors qu'il circulait à vélo.

Li Yan est officier de police à Pékin.

Trentenaire, les cheveux noirs coupés courts et en brosse, les yeux foncés, plutôt très grand pour un chinois (environ 1,80 m), Li Yan (Li est son nom de famille) est le neveu d'une figure légendaire de la police de Pékin.

Sorti major de l’Université populaire chinoise de la Sécurité publique et ayant élucidé un nombre record d’homicides et de vols à main armée, il est devenu premier inspecteur de la Section n° 1 de la police municipale de Pékin, puis a été promu commissaire.

De sa rencontre fortuite avec Margaret va naître entre eux une complicité professionnelle puis amoureuse.


Les 6 romans de Peter May où apparaissent Margaret Campbell et Li Yan sont les suivants :

  • The Firemaker (1999) : Meurtres à Pékin
  • The Fourth Sacrifice (2000) : Le quatrième sacrifice
  • The Killing Room (2000) : Les disparues de Shanghai
  • Snakehead (2002) : Cadavres chinois à Houston
  • The Runner (2003) : Jeux mortels à Pékin
  • Chinese Whispers (2004) : L'éventreur de Pékin