Possédant une épaisse chevelure et une moustache de bandit, un triple menton et un visage rouge, portant un pince-nez retenu par un large ruban noir et un chapeau romain, Gideon Fell est d'une stature imposante mais obèse, se déplaçant toujours avec une canne (ou deux).

Si sa présence impressionne, son comportement lui pousse souvent à rire. Son goût pour la bière (qu'il ingurgite en quantité impressionnante), sa bruyante respiration d'asthmatique, et ses célèbres jurons ("Par Bacchus!", "Par les archontes d'Athènes!") font de lui un personnage bon enfant, inspirant la sympathie.

Secondé d'un jeune universitaire américain Ted (Tad) Rempole ou de l'inspecteur-chef (puis superintendant) Hadley de Scotland Yard, le Dr Fell est amené à enquêter sur des crimes étranges, fantastiques, voire impossibles.


Les 23 romans et 5 nouvelles de John Dickson Carr où apparaît le Dr Gideon Fell sont les suivants :

  • Hag’s Nook (1933) : Le gouffre aux sorcières
  • The Mad Hatter Mystery (1933) : Le chapelier fou
  • The Blind Barber (1934) : Le barbier aveugle
  • The Eight of Swords (1934) : Le huit d'épées
  • Death Watch (1935) : L'arme à gauche
  • The Three Coffins (1935) (The Hollow Man) : Trois cercueils se refermeront
  • The Arabian Nights Murder (1936) : Le meurtre des mille et une nuit
  • To Wake the Dead (1937) : A réveiller les morts
  • The Crooked Hinge (1938) : Le naufragé du Titanic
  • The Problem of he Green Capsule (1938) (The Black Spectacles) : Les yeux en bandoulière
  • The Wrong Problem (1938) : L'à-côté de la question (nouvelle)
  • The Problem of the Wire Cage (1939) : Meurtre après la pluie
  • The Man Who Could Not Shudder (1940) : Un fantôme peut en cacher un autre
  • The Incautious Burglar (1940) : Le cambrioleur imprudent (nouvelle)
  • The locked room (1940) : Le bureau fermé (nouvelle)
  • The case of the Constant Suicides (1941) : Suicide à l'écossaise
  • Death Turns the Tables (1941) (The Seat of the Scornful) : Le juge Ireton est accusé
  • The Proverbial Murder (1943) : Tragédie et proverbes (nouvelle)
  • Till Death Do Us Part (1944) : A la vie... A la mort
  • He Who Whispers (1946) : Celui qui murmure
  • The Sleeping Sphinx (1947) : Le sphinx endormi
  • Below Suspicion (1949) : Satan vaut bien une messe
  • Death by Invisible Hands (1957) : La mort par des mains invisibles (nouvelle)
  • The Dead Man’s Knock (1958) : Le mort frappe à la porte
  • In Spite of Thunder (1960) : En dépit du tonnerre
  • The House at Satan’s Elbow (1965) : Le spectre au masque de soie
  • Panic in Box C (1966) : Panique dans la baignoire
  • Dark of the Moon (1967) : Lune sombre