Thelma Vermont est détective privé dans le New-York des années 50.

Née en 1917 à Boston, fille de Mary et Henry Vermont, Thelma Vermont débuta sa carrière professionnelle dans l'étude de son père, notaire. Jusqu'à ce terrible jour de 1941 où ses parents moururent tous deux dans un accident de voiture...

Orpheline dévastée, elle s'engagea alors durant le deuxième conflit mondial dans l'armée américaine et devint à Londres la secrétaire d'un officier.

Démobilisée en 1946 après la mort de son fiancé James, qui était aviateur dans l'armée, Thelma Vermont revint en Amérique et décida de recommencer sa vie en s'installant en tant que détective privé dans une ville qui lui était inconnue.

C'est ainsi qu'elle débarqua à New-York où elle fit rapidement la connaissance de Bennie, journaliste au Manhattan Review, et qui devint son meilleur ami.

Fumant des cigarettes blondes à bout filtre et ayant un fort penchant pour le Bourbon, Thelma Vermont est un condensé de chagrin et de solitude ayant une tendance à la mélancolie, qui lui fait apprécier le jazz (et tout particulièrement la chanteuse de blues Dana Raise), et les poèmes de Rimbaud. Elle garde en souvenir de son père un stylo, un Shaeffer Crest, ultime cadeau d'anniversaire qu'il lui ait offert, et de James un Zippo rayé décoré d'un drapeau américain.


Les romans et nouvelles de Muriel Mourgue où apparaît Thelma Vermont sont les suivants :

  • Montevideo Hotel (2012)
  • Green Gardenia (2013) (nouvelle)
  • Qui a suicidé Pamela Janis Patersen ? (2013)
  • Montego Bay (2016)